"Vote obligatoire et intégration des minorités"

"Vote obligatoire et intégration des minorités"

Harry Roselmack en conversation avec Azouz Begag · En français


Wednesday, April 15 at 6:30 p.m.

54 W Chicago Avenue


We are sorry but this event has been cancelled, thank you for your understanding.

 

Mercredi 15 avril à 18h30

« Le vote obligatoire et  l’intégration des minorités en France et en Europe »

Dans le cadre de sa conférence annuelle John Shedd Reed sur la France contemporaine, l’Alliance française de Chicago accueille Azouz Begag, né à Lyon de parents algériens et ministre délégué à la promotion de l’égalité des chances de 2005 à 2007, et Harry Roselmack, né de parents martiniquais et populaire successeur de Patrice Poivre d’Arvor au journal de 20 heures de TF1.

Azouz Begag nous parle du vote obligatoire, Harry Roselmack de l’intégration des minorités, avant de poursuivre leur conversation sur les défis du “vivre-ensemble” à l'heure actuelle en France.

 

Né à Lyon, Azouz Begag est le fils de parents algériens arrivés en France en 1949. Homme politique, écrivain, et chercheur français en économie et sociologie, il est également chargé de recherche au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), à l'université Paris-IV. Il a été ministre délégué à la promotion de l'égalité des chances du 2 juin 2005 au 5 avril 2007 sous le gouvernement Dominique de Villepin, fonction qu'il quitte afin de prendre une part active dans la campagne présidentielle de François Bayrou. Azouz Begag a également été nommé Chevalier de l'ordre national du Mérite et Chevalier de la Légion d'honneur.

Militant de la cause des cités et des banlieues, Azouz Begag est parrain de l'ONG Bibliothèques sans frontières qui œuvre pour l'accès au savoir et l'appui aux bibliothèques en France et à travers le monde.

Son premier roman, Le Gone du Chaâba, raconte une enfance vécue dans  les bidonvilles de Lyon . "Un livre touchant et drôle qui pose l'indéracinable problème de l'identité, de l'appartenance, du racisme." Après avoir rencontré un succès considérable, il est adapté au cinéma par Christophe Ruggia, qui obtient le  grand prix du festival de Cannes Junior en 1997.

Sa publication la plus récente, Mémoires au soleil, parle de la maladie "d’Ali Zaïmeur", une maladie « qui mange les souvenirs des gens, déjà qu’on n’en avait pas beaucoup ». 

 

Né à Tours, Harry Roselmack est le fils de parents martiniquais (département français d'Outre-Mer). Journaliste et animateur de télévision. il est repéré par le vice-président de TF1 lors d’un dîner du club Averroes, qui milite pour la diversité dans les médias. En 2006, Roselmack est nommé intérim officiel  sur TF1, de Patrick Poivre d'Arvor puis de Laurence Ferrari à partir de 2008 pour le journal de 20h. A noter qu'il est le premier journaliste noir à présenter un journal télévisé sur TF1, la première chaîne d'information française.
 
Parallèlement au journalisme, Harry Roselmack lance en 2014 sa marque de cosmétiques Neoclaim, qu'il co-fonde avec Thibaut Perrin-Faivre. Le tournage de son premier long-métrage Fractures est annoncé fin 2016. De plus, Roselmack a été promu au grade d’Officier de l'ordre des Arts et des Lettres en 2015.